logo

Réglement des études


1. La raison d’être d’un règlement général des études.

Conformément à l’article 78 du décret « Missions » du 24 juillet 1997, le règlement des études de nos écoles a pour but d’informer les élèves ainsi que leurs parents et tuteurs de nos exigences et de notre mode de fonctionnement. Il a été rédigé en vue de définir :

  • les critères d’un travail scolaire de qualité ;
  • la manière d’évaluer le travail (bulletins) ;
  • le fonctionnement du conseil de classe/de cycle et la communication de ses décisions.

Il y a donc lieu d’opérer une distinction entre la situation réelle et celle attendue dans le projet pédagogique et le projet d’établissement. Nos écoles sont engagées depuis plusieurs années dans une progression vers les nouveaux objectifs, de nouvelles organisations, de nouvelles conceptions du métier d’enseignant. Le règlement des études pourra être modifié en fonction des progrès réalisés. Il s’adresse à tous les élèves ainsi qu’à leurs parents et tuteurs.


2. Informations à communiquer par le professeur aux élèves et aux parents en début d’année.

En début d’année scolaire les enseignants informent les élèves et leurs parents sur :

  • les compétences et les savoirs à acquérir ou à exercer à l’école fondamentale,
  • l’existence des socles de compétences,
  • les moyens d’évaluation utilisés,
  • les critères de la réussite,
  • le matériel que l’enfant doit avoir en sa possession.

Pour atteindre un travail scolaire de qualité, l’école attend de l’élève :

  • la présence régulière et attentive aux cours,
  • l’acquisition progressive d’une méthode de travail personnelle et efficace,
  • la participation active aux travaux de groupes et de recherches,
  • la réalisation quotidienne et dans les délais exigés, des travaux individuels à l’école et à domicile,
  • le soin dans la présentation des travaux quels qu’ils soient,
  • le respect du travail des autres ainsi que des consignes données.

3. Evaluation

Pour évaluer le processus d’apprentissage de l’enfant, nos écoles mettent en place un système d’évaluation à deux fonctions :

  • la fonction de régulation des apprentissages : l’évaluation formative,
  • la fonction de certification : l’évaluation certificative.

3.1 L’évaluation formative

L’évaluation formative régulière :

  • guide l’enfant dans ses apprentissages journaliers vécus en individuel ou en groupe,
  • s’appuie sur la situation d’apprentissage vécue individuellement ou en groupe et sur un entretien oral personnalisé avec l’enfant,
  • fait prendre conscience à l’enfant de ses progrès et de ses difficultés, pour envisager, avec l’enseignant, des pistes d’amélioration,
  • reconnaît le droit à l’erreur.

L’évaluation formative bilan :

  • s’appuie sur une production écrite individuelle ou de groupe et sur un entretien oral personnalisé avec l’enfant,
  • elle apparaît au terme de différentes étapes d’apprentissage et d’éventuelles remédiations,
  • l’évaluation formative aboutit à un bilan du travail de l’élève communiqué aux parents par le bulletin. Lorsque celui-ci est remis aux parents (dates communiquées par les éphémérides), il leur est demandé d’en prendre connaissance (avec signature) ainsi que des travaux de l’enfant.

3.2 L’évaluation certificative

  • s’appuie sur des travaux personnels et de groupe, sur des épreuves écrites (externes ou internes), sur l’analyse du dossier de l’enfant,
  • est un contrôle qui a lieu au terme de l’année scolaire et en particulier en fin de cycle,
  • intervient dans la décision prise en conseil de classe pour le passage dans le cycle suivant,
  • en fin d’études primaires, elle détermine ou non l’obtention du C.E.B.
  • cette évaluation certificative est communiquée aux parents par le bulletin de fin d’année.

Remarque : en cas d’absence de l’enfant pendant les périodes d’évaluation certificative, il sera tenu compte de l’analyse du dossier de l’enfant.

3.3 Attitudes et comportements attendus de l’enfant

Les capacités relationnelles : * Entre autres : - se connaître

  • se connaître
  • persévérer dans l’effort
  • s’adapter
  • prendre des initiatives
  • résoudre un conflit
  • s’engager convaincre être ouvert à l’inattendu accepter le changement savoir écouter l’autre

Elles font partie des savoir-être et des savoir-devenir

Les capacités instrumentales * Entre autres : - être curieux : observer, regarder, s’interroger, anticiper, formuler des hypothèses

  • chercher l’information : créer un dossier, prendre des notes, lire les codes de la vie
  • interpréter et se souvenir : conserver des traces, construire des synthèses...
  • communiquer des informations : exprimer son impression, commenter librement... * Elles font partie des savoir-faire cognitifs et des savoir-faire pratiques.

4. Le conseil de classe ou de cycle

4.1 Le conseil de conseil de classe ou de cycle

  • est composé de la direction, des enseignants du cycle, d’un membre du PMS et de la logopède,
  • il se réunit au moins deux fois par an.
  • il traite de l’accompagnement spécifique et du dispositif formatif à instaurer pour aider l’enfant en difficultés.
  • il examine l’évolution de chaque enfant, décide du passage ou non dans la classe (le cycle) supérieure et décide des modalités de ce passage.
  • Les réunions se traitent à huis clos. Tous les participants ont un devoir de réserve sur les débats qui ont amené la décision, ce qui n’empêche pas d’expliciter les motivations de celle-ci.

4.2 La Commission d’attribution du C.E.B. (Certificat d’Etudes de Base)

En fin de 6ième primaire, une Commission d’attribution du C.E.B., composée des titulaires de classe de 5ième et 6ième années et de la direction, se prononce pour le passage à l’enseignement secondaire. La Commission se prononce à partir du dossier de l’élève, de ses performances en fin de cursus (épreuves externes et/ou internes).

Les parents peuvent consulter autant que faire se peut, en présence de l’enseignant responsable de l’évaluation, toute épreuve, d’évaluation certificative intervenant dans la décision du conseil de classe ou de cycle.


5. Contact entre les parents et l’école

Comme il l’est décrit dans le règlement d’ordre intérieur (R.O.I), la communication entre la famille et nos écoles peut s’exprimer par le journal de classe, le cahier de communication et des circulaires ponctuelles.

En plus, des modalités sont prévues :

5.1 Pour rencontrer la direction sur rendez-vous

5.2 Pour rencontrer les titulaires

En dehors des réunions de parents individuelles ou collectives, il est recommandé de demander aux professeurs un rendez-vous en utilisant le journal de classe ou le cahier de communications.

5.2 Pour rencontrer le centre psycho-médico-social

La guidance psycho-médico-sociale est assurée par le centre PMS libre d’Ath, Rue Paul Pastur 7800 Ath, téléphone : 068/28.34.47

5.3 Réunions des parents

Une réunion collective est organisée au début de chaque année scolaire. Les réunions individuelles (voir éphémérides) sont organisées pour faire le point sur l’évolution de l’enfant ainsi que sur les possibilités de régulation. A la fin de l’année, elles permettent aux enseignants d’expliquer la décision prise par le conseil de classe ou de cycle. A la fin de la 6ième primaire, les enseignants expliciteront les choix d’études conseillées.


6. Dispositions finales

Le présent règlement des études ne dispense pas les élèves et leurs parents de se conformer aux textes légaux, règlements et instructions administratives qui les concernent ainsi qu’à toute note ou recommandation émanant de nos écoles.